Acide Hyaluronique pommettes, sillons et joues

La pommette

La fonte graisseuse de la zone malaire, liée au vieillissement sous cutanée entraine une perte de volume de la pommette, un relâchement cutané des joues (créant les rides jugales), l’apparition de la vallée des larmes et par rotation, l’apparition ou aggravation du sillon nasogénien.

La joue

La fonte graisseuse dans cette zone va participer au relâchement cutané du tiers moyen et inferieur aggravant le sillon nasogénien, le pli d’amertume et la bajoue.

Le sillon nasogénien

Il est un des premiers signes du vieillissement qui apparait vers 30-35 ans et qui s’aggrave avec le temps ce qui en fait une première demande d’injection.

Il est en grande partie lié à la fonte graisseuse de la zone malaire ou dit « pommette ».

Qu’est que l’acide hyaluronique ?

L’acide hyaluronique est l’un des principaux composants du derme (avec le collagène) où il joue un rôle d’hydratation et de structure, donnant épaisseur, élasticité et fermeté à la peau. On en fabrique naturellement. Malheureusement, la production d’acide hyaluronique baisse au fil des ans, c’est pourquoi notre visage se creuse. Certaines parties du visage sont plus « voyantes » que d’autres mais des zones comme les tempes sont souvent la partie oubliée du visage chez la patiente. En corrigeant cette zone, on rééquilibre un visage, on ouvre un regard, on retrouve un visage rajeuni et adoucit.

 

On l’utilise de plus en plus pour corriger les rides en médecine esthétique. C’est un vrai allié pour freiner les signes du temps. C’est une vraie éponge d’hydratation. Ses caractéristiques biocompatibles et non allergène mais également sa complète résorbable (biodégradable à 100%) lui confèrent une sécurité maximale. L’acide hyaluronique ne nécessite pas de test préalable au traitement.

 

Le traitement est quasi-indolore du fait de la présence d’anesthésiant couplé à l’acide hyaluronique et l’utilisation de canules à bouts non piquants en remplacement des aiguilles. Il offre des résultats immédiats et naturels.

Comment se déroule une séance d’injection d’acide hyaluronique ?

Dans un premier temps, le Docteur William Maurice situé à Angers (49) vous reçoit à son cabinet afin de réaliser une première consultation. Lors de ce premier rendez-vous, le Dr Maurice écoute vos besoins, analyse votre visage ainsi que la qualité de la peau, puis détermine le traitement le plus adapté.

 

Lors de ce premier rendez-vous, le Docteur Maurice regarde si ce traitement est adapté à votre visage et si aucune contre-indication ne se présente. (Maladies auto-immunes ou Hépatite C, les femmes enceintes ou allaitantes).

 

Les injections ont lieu dans le cabinet du médecin en 20 minutes. Les produits qu’utilise le Dr William Maurice contiennent un anesthésiant (lidocaïne) qui permettent un acte plus confortable. Vous pouvez également appliquer en plus une crème anesthésiante 1/2Heure avant pour plus de confort.

Le traitement des pommettes

L’acide hyaluronique étant naturellement présent dans la peau, il est très bien toléré par l’organisme. Les hématomes sont rares dans cette région car l’acide hyaluronique est injecté au contact de l’os en profondeur.

 

Combler la perte osseuse et de graisse au niveau de la pommette permet de retrouver un support facial qui se voit de face. Une pommette bien arrondie, remontée, rajeunie un visage tout en améliorant la vallée des larmes, le sillon nasogénien et la joue (qui nécessiteront alors moins de produit).

 

Le Dr William Maurice connait les zones à injecter de la pommette tout en gardant équilibre et harmonie à votre visage pour un résultat naturel. Ce n’est qu’après restauration de la pommette qu’on s’occupe du sillon nasogénien et de la joue.

Le traitement du sillon nasogénien et des joues

Il fait suite au traitement de la pommette s’il y en a besoin. Ses deux zones s’injectent à la canule car dans le sillon nasogénien circule l’artère faciale et pour la joue, on réalise un nappage afin de donner un effet lift.

 

Il est important de s’occuper de la joue afin aussi de restaurer la graisse perdue et accentuer l’effet « lift ». On peut aussi réaliser une hydratation de la joue, par la même technique en nappage mais plus superficielle (skinbooster) afin de perdre le plissé jugale.

 

Les hématomes sont donc rares due à la technique d’injection.

Les résultats attendus

Rehausser la pommette avec un acide volumateur permet de parfaire la triangulation de la lumière sur le visage (pommettes et menton) apportant douceur et féminité.

 

En pratiquant des injections d’acide hyaluronique dans la pommette, vous redonnerez un air doux mais aussi moins relaché et fatigué à votre visage. Le traitement de la joue va lutter contre le relâchement cutané du tiers moyen et inferieur améliorant encore le sillon nasogénien, le pli d’amertume et la bajoue. Il restera à injecter un peu le sillon nasogénien si nécessaire. Il s’agit d’un réel traitement d’embellissement et de rajeunissement de votre visage.

 

Les résultats sont visibles immédiatement après la séance et atteindront un aspect optimum une quinzaine de jours après l’intervention. Il dure environ 18 mois.

 

Demandez conseil au Dr William Maurice, médecin esthétique, qui sera écouter vos motivations, besoins et sera vous proposer un plan de traitement tout en respectant l’équilibre de votre visage.

 

Les contre-indications du traitement des pommettes, du sillon nasogénien et de la joue par injection d’acide hyaluronique

Ce traitement est contre-indiqué :

 

• En cas de maladie auto-immune

• En cas de maladie inflammatoire aiguë

• En cas de terrain allergique évolutif

• Chez les patients souffrant d’hépatite C

• Chez le patient ayant eu recours à des injections de produits de comblement non dégradables

Tarifs

A partir de 330 euros.

Contact

Nom
Prénom
E.mail
Téléphone
Message
Pommettes, sillons et joues